top of page
  • Photo du rédacteurAFC

Plus de 50% des français sont touchés par des troubles musculo-squelettiques d’après Santé Publique France

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent la principale source de morbidité professionnelle en France, ainsi qu'à l'échelle européenne et mondiale. Les TMS représentent également une préoccupation majeure en matière de santé publique et de sécurité au travail. Une nouvelle étude de Santé Publique France parue en Mars 2024 a analysé la prévalence des TMS à l'échelle nationale en France, et à identifier les secteurs d'activité les plus touchés. 




Une étude nationale sur les troubles musculo-squelettiques

Santé Publique France a réalisé une enquête téléphonique auprès de 18 298 personnes âgées de 18 à 64 ans, ainsi qu’auprès de 13 093 personnes exerçant une activité professionnelle dans cette même tranche d'âge. Les participants ont été questionnés sur les douleurs musculo-squelettiques ressenties au cours des douze derniers mois. 


Les prévalences des troubles musculo-squelettiques ont été calculées pour deux grandes catégories : 

  • les troubles du dos

  • les troubles du membre supérieur

ainsi que sur cinq sous-catégories spécifiques : 

  • lombalgie

  • douleurs sciatiques

  • douleurs à l'épaule

  • douleurs au coude

  • syndrome du canal carpien

Pour déterminer les secteurs d'activité prioritaires pour la prévention des TMS, un indicateur complémentaire appelé « indice de prévention » a été utilisé.


1 français sur 2 touché par les troubles musculo-squelettiques

Les résultats de cette étude indiquent que la prévalence des TMS dans la population générale âgée de 18 à 64 ans est de 58 % chez les femmes et de 51 % chez les hommes. 


  • Pour les troubles du dos, elle est de 47 % chez les femmes et de 40 % chez les hommes

  • Pour les troubles du membre supérieur, elle est de 30 % chez les femmes et de 27 % chez les hommes. 

Ces chiffres sont similaires chez les actifs occupés de la même tranche d'âge, avec une prévalence globale de 60 % chez les femmes et de 54 % chez les hommes. 

 

Les secteurs d'activité les plus touchés par les troubles musculo-squelettiques sont l'industrie manufacturière et la construction chez les hommes, et le secteur de la santé et de l'action sociale chez les femmes. 

Les lombalgies sont les troubles du dos les plus couramment rapportés, tandis que les douleurs à l'épaule sont les plus fréquentes parmi les troubles du membre supérieur.

Ces résultats soulignent l'importance des TMS en France, avec près de 60 % des femmes et plus de 50 % des hommes déclarant des douleurs associées à ces troubles. Les prévalences observées dans la population générale et chez les actifs occupés, ainsi que la répartition par secteur d'activité, sont cohérentes avec les données de recherche existantes. 


Chiropraxie et troubles musculo-squelettiques

Les TMS regroupent l’ensemble des pathologies liées à l’activité professionnelle ainsi que leurs conséquences. 


Le chiropracteur agit à deux niveaux : le soin et la prévention. 

Les soins prodigués par le chiropracteur visent à restaurer la mobilité articulaire et à réduire la douleur. Dans une approche globale de la santé, le chiropracteur accompagne les soins qu’il dispense de conseils de nature à en accroître les bienfaits. 

22 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page